Benoit Nihant Chocolatier Cacaofévier

Benoît Nihant est Chocolatier Cacaofévier. Cet artisan du chocolat est l’un des seuls Cacaofévier en Belgique (une douzaine seulement dans le monde). Ce qui veut dire, qu’il produit du chocolat, de la fève à la tablette. Contrairement, à la majorité des confrères, il n’utilise pas le chocolat des industriels du chocolats. En 10 ans, il est devenu un grand nom du chocolat en Belgique et dans le monde.

J’ai été convié à l’ouverture de sa cinquième boutique, au cœur du prestigieux quartier de Uccle Fort-Jaco, par ce bel après-midi de Septembre, et j’ai enfin pu rencontrer cet enfant terrible du Chocolat Belge.

benoit-nihant-003benoit-nihant-029

Le parcours de Benoît Nihant n’est pas des plus commun. Liégeois et passionné depuis sa plus tendre enfance de chocolat et pâtisseries, Benoît est d’abord cadre dans une grosse entreprise sidérurgique, ensuite responsable financier. Son épouse Anne est chargée de relations dans le milieu bancaire. En 2005 ils décident de changer de vie, de tout plaquer et se lancer dans le chocolat.

Benoît se forme comme ouvrier bénévole dans la célèbre maison WITTAMER. Après deux années, l’apprenti chocolatier se lance dans une formation de pâtisserie pendant laquelle il débute avec son épouse dans le garage de ses parents pour y créer ses premières recettes.

benoit-nihant-031

Il démarche deux célèbres maisons étoilées de la capitale, La Villa Lorraine et Comme Chez Soi. Les restaurateurs sont conquis, ainsi démarre l’aventure Benoît Nihant Chocolatier Cacaoféviers.

Lorsqu’ils ouvrent leur première boutique dans la région de Liège, c’est la cohue, on fait la file sur le trottoir.

Anne & Benoît Nihant se déplacent pour rencontrer les petits planteurs à Cuba à Bali en Amérique du Sud…
Ils jouent la carte de l’honnêteté, les Nihant ne sont pas là pour exploiter les planteurs, mais pour trouver de la qualité, de la rareté, des conditions de travail équitables, et tout ceci à un prix qu’ils ne discutent jamais. Le couple est humble et modeste.

Décidément à Liège on ne se prends pas la tête, pas de vedettariat comme chez certains Chocolatiers Bruxellois. J’avais déjà eu cette même impression lorsque j’ai rencontré il y a quelques temps Jean-Philippe Darcis.

Depuis 2011, Benoît Nihant travaille deux origines de fèves Trinitario: Bali et Madagascar. En constante évolution, le chocolatier ajoute à sa collection des fèves Criollo du Venezuela (des villages de Chuao et Cuyagua) et des fèves Trinitario provenant de Cuba, d’Équateur et de Madagascar. En 2016, des fèves du Nicaragua et de République Dominicaine ont rejoint la prestigieuse collection du cacaofèvier. Le chocolat ainsi fabriqué est utilisé pour réaliser les différentes recettes. Il élabore ses chocolats avec des fèves de cacao provenant d’une seule et même plantation pour conserver le caractère unique des fèves et rendre hommage au travail du planteur.

Cette nouvelle boutique tout en longueur et claire, donne cette envie de pousser la porte afin de découvrir des trésors en chocolat. C’est exactement ce que j’ai fait.

benoit-nihant-006 benoit-nihant-007 benoit-nihant-008benoit-nihant-020 benoit-nihant-022 benoit-nihant-021

On l’a compris, ici, on parle d’orfèvrerie, de haute-couture du chocolat. Dans les boites de pralines Benoît Nihant, uniquement du chocolat, pas d’espace vide. Ne vous est-il jamais arrivé d’ouvrir une énorme boite de chocolats et de découvrir qu’il n’y a pas de deuxième niveau, qu’il y a plus d’emballage que de chocolat? Et bien ! chez Benoît Nihant cela ne vous arrivera pas.

Benoît Nihant me raconte : nous sommes présents en Asie (Tokyo) et à Dubaï, si c’est très agréable, c’est un investissement car nous sommes en contact perpétuel avec nos partenaires.

benoit-nihant-030

Ses chocolats, il refuse de les appeler “pralines” (le nom que l’on donne en Belgique aux chocolats). Sans doute parce que le mot est aujourd’hui un peu trop galvaudé. Il veut mettre en avant sa différence par rapport à d’autres marques belges. Ses palets, plus petits (6 g contre 15 g chez certains chocolatiers ), sont fabriqués à la française, par trempage. Il s’agit en effet de petits carrés de ganache ou de praliné trempés dans du chocolat et non de pralines moulées, comme on en rencontre assez souvent en Belgique. C’est ce que l’on apprécie dans les palets de Benoît Nihant, c’est justement cette fine couche de chocolat fondant lentement en bouche.

benoit-nihant-028

Chez Benoît Nihant, le goût est primordial. Les épices, cannelle de Ceylan, vanille de Madagascar… explosent en bouche. Son praliné maison aux délicieuses noisettes du Piémont, les Célestes, de petites coquilles de chocolat noir renferment 3 préparations différentes aux fruits acidulés : Yuzu, citron vert, griotte. Les Cœurs Samba : un caramel liquide au fruit de la passion et au thé Samba, dans une coquille d’intense chocolat noir.

Les Créations Comme chez Soi (Benoît Nihant et Lionel Rigolet, le chef du restaurant doublement étoilé “Comme chez Soi” ) un onctueux caramel aux fruits de la passion et au thé samba, ainsi qu’un surprenant praliné pétillant aux agrumes.

benoit-nihant-009
Les tablettes, elles, viennent tour à tour:

  • Du Venezuela  avec 74%Venezuela Chuao. Les fèves de la plantation Chuao sont considérées par beaucoup comme les meilleures au monde.
  • De Madagascar 72% BIO Madagascar avec des notes de baies rouges et d‘agrumes.

Les grands crus de Nihant ne dépassent pas les 70 % de cacao. Au-delà, cela dénature la spécificité du cacao, dixit Benoît. Selon lui le pourcentage de cacao est un argument marketing. Il faut rester entre 62 et 74 % pour avoir un bon résultat.

benoit-nihant-010

Benoît Nihant s’inspire des chocolatiers Français. Pour lui en France, Il y a beaucoup plus de recherches sur les goûts, les associations, qu’en Belgique. Selon Benoît cela viendrait des cuisines des grands palaces, qui ont fait évoluer les choses vers un chocolat très haut de gamme.

benoit-nihant-018 benoit-nihant-019 benoit-nihant-025 benoit-nihant-017

Conseils de Benoît Nihant : Une dégustation optimale des chocolats se fait à température ambiante, soit entre 20 et 22°C. Rincez-vous la bouche à l’eau non gazeuse régulièrement pour rafraîchir votre palais. Vos chocolats se conserveront mieux dans leur emballage d’origine, dans un lieu sec, à l’abri des fortes odeurs et à une température de 14 à 17°C.”

La chocolaterie Benoît Nihant compte actuellement cinq points de vente en Belgique : à Embourg, Liège, Ixelles, Uccle, Awans et chez Rob (The Gourmet’s Market) à Bruxelles. Au Japon, quatorze boutiques ont ouvert leurs portes au sein des Department Store les plus prestigieux. Enfin, les produits sont également vendus dans le luxueux magasin Harrods à Londres.

Les photos de cet article qui portent le ©Carnets de Normann (BXL5) ont été prises par son auteur.

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.