Chouconut de Bruxelles

 Au 6 de l’avenue Jean Volders à St Gilles, en lieu et place du Merrily’s, on trouve maintenant “Chouconut” (Chouconut de Bruxelles). Un concept chou – Cookies – Donuts – salon de thé, fort bien agencé, à deux pas du Parvis de St Gilles (lieu mythique s’il en est car il s’agit du plus ancien marché de Bruxelles encore en activité). 

St Gilles c’est un peu mon quartier d’adoption, je n’y suis pas né mais j’y habite. Ici dans le haut lieu de l’Art Nouveau. On y trouve par exemple de magnifiques Sgraffites à quelques mètres à peine de Chouconut. 

Il semble que ce soit vers le milieu du XVIIe siècle que les Saint-Gillois créèrent un nouvel hybride de chou qui se cultivait verticalement et occupait donc moins d’espace. Et cette culture intensive valut aux Saint-Gillois le surnom de « Kuulkappers » (coupeurs de choux).

Alors Chouconut le nom se prête assez bien au quartier et à ses origines. Un peu de culture ça fait toujours du bien.

Baptiste Mandon et Giovanni Malecot ne sont pas des novices. Batiste a été formé aux Etats-Unis dans de grandes maisons comme Bocuse à Orlando et Ducasse à Las Vegas. Quant à Giovanni il a fait ses classes à L’hôtel Bristol à Paris pour ensuite travailler au Chalet de la forêt à Bruxelles. Que des bonnes maisons.

Aujourd’hui c’est Giovanni que je retrouve au comptoir.


Pendant que Baptiste est lui plutôt affairé en cuisine. Entre les deux garçons une entente parfaite. Ils sont jeunes ils sont beaux….

En ce mercredi matin, les client affluent pour goûter les petits choux, aux couleurs  étincelantes.

Il est vrai que c’est tentant, on a envie de tout acheter, tout goûter.

En plus des pâtisseries fraîches qu’ils créent on peut aussi découvrir bien d’autres sucreries: caramels au beurre salé, sablés bretons, pâtes à tartiner maison, jus de fruits frais. 

On sait aussi déguster dans une petite salle adjacente d’excellents thés, café (moulu à la commande) et le fameux chocolat chaud New York (clin d’œil au passage aux USA de Baptiste). Le Wi-Fi est présent et il est gratuit (un plus).

A l’étage un autre salon, plus grand, où l’on peut lire quelques livres de cuisine, pâtisserie et  savourer la magnifique vue sur le quartier et ses bâtiments Arts Nouveau.

Comme à mon habitude, je suis sorti avec deux petites boites, afin de faire tester madame et les collègues de travail, qui à chacune de mes sorties attendent avec impatience mon retour.

Les images parlent d’elles mêmes. Quand à madame elle aussi a trouvé ces choux forts succulents.

C’est un ami photographe qui m’a parlé de ce concept. J’ai aussi remarqué qu’ils avaient utilisé KissKissbankbank pour financer une partie de leur projet. Comme je suis un adepte de l’artisanat et des bonnes choses, j’ai adhéré en déposant quelques euro afin de les soutenir et apporter ma petite pierre à l’édifice.
J’avais précédemment soutenu un projet de boulangerie artisanal “MATINAL” qui malheureusement n’a pas vu le jour. Mais qui sait, le jeune homme n’a pas dit son dernier mot.


Adresse: 46, Avenue Jean Volders 1060
Ouvert du mardi au dimanche de 10H00 à 18H30.
Retrouvez Chouconut sur Facebook


Les photos de cet article qui portent le ©Normann ont été prises par son auteur. Cet article n’est pas sponsorisé j’ai donc payé mon addition (mes choux).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.