Dinner in the sky 2018

Le concept Dinner in the sky fête cette année sa douzième édition. C’est une histoire surréaliste comme la Belgique les aime tant. Il y a 11 ans, The Fungroup, société spécialisée dans les attractions liées aux grues et Hakuna Matata, agence de communication spécialisée en gastronomie, s’associent et réalisent un rêve d’enfant: une table volante baptisée Dinner in the Sky.

Dinner in the sky Dinner in the sky

Dinner in the sky compte aujourd’hui 46 plates-formes dans le monde, un premier “Dinner in the sky” a même eu lieu en 2014 à Shanghai (Chine).

Au total donc, 46 tables suspendues à 50 mètres d’altitude sillonnent les cieux de plus de 46 pays dont le Canada, le Brésil, les Etats-Unis, le Qatar, les Émirats arabes, la Colombie, l’Australie, le Maroc, le Liban, l’Afrique du Sud mais également une grande partie de l’Europe. Les plus grands Chefs de la planète ont déjà participés : Joël Robuchon, Pierre Gagnaire, Alain Passard…

Certains pays disposant de la plate-forme sur des sites touristiques offrent la possibilité aux gastronomes de monter toute l’année. En Belgique, l’accent est davantage mis sur l’art de la gastronomie et la découverte de chefs étoilés, lors d’événements temporaires.

L’idée du projet a germé dans la tête de l’entrepreneur David Ghysels il y a 14 ans. Responsable au sein d’une société de communication, un jour on lui demande de trouver un nouveau concept pour une conférence de presse hors du commun. Il propose un dîner suspendu, sans savoir encore comment il allait pouvoir le mettre en œuvre. 18 mois de travail ont été nécessaires pour réaliser une table spéciale, avec des fauteuils type “voiture de course”, et une cuisine sommaire en son centre.

Dinner in the sky

Chaque événement est unique, de Paris à Las Vegas en passant par Sydney, Le Cap, Londres ou encore Sao Paulo.
Les plus belles étoiles de la gastronomie prennent place derrière les fourneaux. Les lieux les plus magiques ont été survolés : le Strip de Vegas, les jardins de l’Hôtel King David, la Marina de Dubaï, les collines de la Villa Borghese, le circuit de Spa Francorchamps, les Rives du Saint-Laurent, la plage de Copacabana, la baie de Cape Town

Dinner in the sky Dinner in the sky

Dinner in the sky c’est un repas gastronomique, servi par un chef étoilé qui le prépare en grande partie devant vous. Le tout à 50 mètres au-dessus du sol. Chaque jour les chefs régaleront les 22 convives pour un déjeuner et deux dîners extra-ordinaires dans le ciel étoilé de Bruxelles. L’événement se déroule du 11 au 24 juin 2018.

Dinner in the sky

J’avais assisté à l’édition de 2011 qui se déroulait devant le palais royal et a celle de 2017 qui se déroulait dans le parc du cinquantenaire. Cette année c’est dans le parc de la Basilique de Koekelberg que David Ghysels accueille ses convives.

Dinner in the sky

Les 15 chefs étoilés pour 2018 sont : Yves Mattagne (SEA GRILL**), Bart De Pooter (DE PASTORALE**), Alexandre Dionisio (LA VILLA IN THE SKY**), Viki Geunes (‘T ZILTE**), Pierre Résimont (L’EAU VIVE**), Mathieu Jacri (LA VILLA EMILY*), David Martin (LA PAIX*), Giovanni Bruno (SENZANOME*), Luigi Ciciriello (LA TRUFFE NOIRE*), Franco Spinelli (SAN DANIELE*), Gary Kirchens (LA VILLA LORRAINE*), Karen Torosyan (BOZAR RESTAURANT*), Alain Bianchin (ALAIN BIANCHIN*), Isabelle Arpin (LOUISE 345), Maxime Maziers (RESTAURANT BRUNEAU).

J’ai pu prendre quelques photos vendredi 15 juin et profiter du magnifique soleil, aux fourneaux ce jour Yves Mattagne & Viki Geunes. J’ai également pu profiter de la magnifique vue offerte par le panorama à 52,80 mètres de hauteur, juste sous le dôme,

Dinner in the sky

Dinner in the sky

A l’âge de huit ans, Yves Mattagne passe ces vacances d’été sur la côte belge dans l’hôtel restaurant de sa tante, c’est alors que sa vocation de cuisinier naît. La mer, la pêche, les bateaux et le monde marin ont forgé sa vocation.
Il débute, après son service militaire dans la marine belge, au coeur des cuisines du Hilton International Hotel Brussels. Après trois ans, il change pour le Hilton International Gatwick. Durant 2 ans, il y assumera le rôle de Chef du restaurant gastronomique.

En 1991, il obtient une première étoile au guide Michelin. Et en 1997, le Sea Grill du Radisson Blu Royal Hotel a reçu sa seconde étoile Michelin. En juillet 2010, Yves Mattagne devient seul patron de son Sea Grill.

Dinner in the sky

Au cœur de son restaurant ‘t Zilte, au MAS d’Anvers, Viki Geunes pratique la cuisine au plus haut des niveaux, ceci au propre comme au figuré ! Autodidacte mais fort d’une motivation sans limite et d’une discipline de fer, l’homme a réussi à atteindre les sommets de la gastronomie.

Et puis dimanche 17 juin, j’ai eu le grand honneur d’être invite par David Ghysels à la table de  Giovanni Bruno pour une repas exceptionnel. Ce jour officiait également  Alexandre Dionisio.

Dinner in the sky

Dinner in the sky

Giovanni Bruno, il est arrivé au début des années 70 avec sa famille en Belgique, il apprend son métier aux cotés de ses parents. Ses frères et sœurs participent également à l’aventure avant de prendre chacun leur chemin. A 22 ans, Giovanni reprend l’enseigne suite au départ de ses parents vers leur Sicile natale.

On dit du restaurant Senzanome que c’est: il miglior ristorante italiano d’europa fuori d’italia (le meilleur restaurant italien en Europe en dehors de l’Italie). Giovanni est aux fourneaux avec sa brigade, Nadia sa sœur accueille les clients.

Dinner in the sky

Doit-on encore présenter la Villa in The Sky? Doit-on encore préciser qu’Alexandre Dionisio, le chef, a participé à la première saison de Top Chef? C’était il y a 8 ans.
Alexandre Dionisio est un jeune chef de 36 ans surdoué, avec un parcours qui au départ ressemble un peu au parcours des jeunes grands chefs Belges, il a fait ses classes chez les plus grands.

Dinner in the Sky est une occasion unique de découvrir la gastronomie étoilée bruxelloise de la manière la plus extraordinaire qui soit puisqu’il s’agit d’emmener 22 convives et 1 chef étoilé vivre une expérience gastronomique inoubliable dans le ciel de la capitale, leur offrant de la sorte une vue unique sur Bruxelles et ses environs tout en se délectant de mets rares et de vins fins.

Le menu de Giovanni Bruno :  Shiuma di Mortadella al pistacchio di Bronte; Caviale di melanzana – Olio fumo – Pinoli tostati

Dinner in the sky

Uovo alla carbonara – Asparago verde – Pancetta, Emulsione e crumble di Grane Padano

Dinner in the sky

Risotto Mare – Cozze – Vongole – Coltelli, Emulsione al basilico

Dinner in the sky

Corvina – Crosta d’erbette – Patata Morbida Taccole – Ristretto di mare

Dinner in the sky

Et pour dessert : Cremoso di yogurt – Fragole al balsamico e pepe – Cialda di cacao

Quand aux vins servis ce jour : Champagne Laurent-Perrier “La Cuvée”. Un vin rouge Noémie 2013 (Côtes du Roussillon ) plutôt sur les fruits noirs, une texture ample, et des tanins bien intégrés.

Et un vin blanc Noémie 2016 (Sauvignon Blanc).

Mais pourquoi diable avoir choisi des vins Français Giovanni alors que l’Italie regorge de vins merveilleux? 🙂

Plus de photos ici

Et pour vous donner l’eau à la bouche rien de mieux qu’une vidéo.

 

Les photos de cet article qui portent le ©Carnets de Normann (BXL5) ont été prises par son auteur.  J’ai été invité. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.