God Save The Cream

God Save The Cream joli lapsus, j’ai toujours aimé les noms originaux de certains restaurants en Belgique, le pays où on ne se prend jamais au sérieux.

L’homme derrière tout ceci c’est Emmanuel Gaspart (Manu pour les intimes), un touche-à-tout dingue de cuisine et du Royaume de sa majesté The Queen.

God Save The Cream - 048

Ici on sert du Slow Food. Le jeu de mots n’aura échappé à personne : l’expression “slow food” renvoie à la version “fast” de la “food”, bouc émissaire des défenseurs de la gastronomie.

On ne peut pas être gastronome et ne pas être sensible à la protection des cuisines locales, des races animales, des espèces végétales en danger d’extinction, des préparation faites maison…

Face à l’uniformisation habilement imposée par les grandes entreprises agroalimentaires (par l’intermédiaire de chaînes de restaurants qui servent la même pâtée partout dans le monde, ou bien par celui de plats tout faits, farcis d’exhausteurs de goût et à réchauffer en un tour de micro-ondes). Slow Food prône un retour aux produits du terroir.

Et dès que l’on pousse la porte, on en prend plein les yeux.

God Save The Cream - 003 God Save The Cream - 004

Un joyeux buffet garni de plats que nous serions nous-même heureux de manger. Une cuisine instinctive, généreuse, saine, gourmande, qui fait vraiment plaisir. Emmanuel, Isami et Gwanaelle conjuguent leur passion et leur expertise de la cuisine du monde pour une interprétation personnelle. Une cuisine moderne et inspirée.

God Save The Cream - 005

Emmanuel et Gwanaell

God Save The Cream - 035

Isami

God Save The Cream - 006

La qualité et le goût des ingrédients que nous utilisons sont essentiels pour nous, tout comme la traçabilité de nos produits. Nous travaillons majoritairement avec des produits locaux et bio, à l’exception des importations provenant de Grande-Bretagne. Dixit Manu.

Sur leur site internet on retrouve la liste des principaux fournisseurs et producteurs. et parmi ceux-ci certains ont fait l’objet d’un article ici même sur ce blog: Jack O’Shea pour la viande, Océan Marée pour le poisson, Julien Hazard pour les fromages, Saint Aulaye pour le pain…

Dans cet espace agréable, vous trouverez, à consommer sur place ou à emporter, des plats complètement faits maison.

God Save The Cream - 023

God Save The Cream - 024 God Save The Cream - 044

Les nouveaux plats à emporter (nouvelle présentation).

God Save The Cream - 053

La déco et ce “Vert Anglais” c’est la touche made in de l’autre côté de la manche.

God Save The Cream - 031 God Save The Cream - 034 God Save The Cream - 038

J’ai aimé cette petite touche rétro. La platine fonctionne 🙂God Save The Cream - 014

Les amateurs de douceurs n’ont pas été oubliés, avec un beau choix de pâtisseries “vintage” dont certaines sans gluten: carrot cake, chocolate fudge…

God Save The Cream - 059 God Save The Cream - 060 God Save The Cream - 061

On trouve aussi sur place une petite épicerie fine, et un grand choix de thés.

God Save The Cream - 009 God Save The Cream - 046

Bon il est temps pour moi de m’éclipser, les clients commencent à se demander mais quel est cet homme étrange qui prend des photos dans un restaurant 🙂

God Save The Cream - 058
Le samedi, à partir de 10h30, on y sert un brunch. Par contre mis à part son prix de 25€, je n’ai pas tout compris sur la composition du brunch.

Quelques exemples de prix:
Assiette GOD SAVE THE CREAM 14,5 €; HOMEMADE BEEF PIE 15 €; THE BOARD 17,5 €; PLOUGHMAN’S LUNCH 17,5 €.

God Save The Cream. 131 Rue dE Stassart, 1050 Bruxelles
TEL: 02 503 07 75
Ouvert du mardi au vendredi de 11H30 à 18H le samedi de 10H à 18h

Les photos de cet article qui portent le ©Carnets de Normann (BXL5) ont été prises par son auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.