La Tarte Tropézienne à Bruxelles

La tropézienne voici son histoire: débarqué en Provence avec les américains en 1945, Alexandre Micka ouvre une boulangerie place de la Mairie à Saint-Tropez et vend à côté de ses pizzas, croissants et pâtisseries, un gâteau à la crème, issu d’une recette de sa Pologne natale.

Tout proche de là, une équipe tourne un film “Et Dieu créa la femme”. Le nom des acteurs et du metteur en scène sont encore inconnus : Brigitte Bardot, premier rôle féminin, Curd Jurgens premier rôle masculin, Jean-Louis Trintignant, jeune débutant et un certain Roger Vadim, metteur en scène. Le film allait enflammer la planète.

Très rapidement, Alexandre Micka se charge des repas pour l’équipe de tournage et, chaque jour, son fameux gâteau est davantage demandé.

– ” Tu devrais lui donner un nom à ton dessert” lui conseille un jour Brigitte Bardot. ” Pourquoi ne l’appellerais-tu pas “la Tarte de Saint-Tropez” ? ” Finalement, Alexandre Micka dépose la marque et le brevet en baptisant son gâteau “la Tarte Tropézienne “

Tropézienne

Copyright : La Tarte Tropézienne Micka

Le mythe d’une recette accompagne celle d’une légende qui a contribué à faire connaître Saint-Tropez dans le Monde entier.
L’originalité et l’onctuosité de cette recette a suscité l’envie chez certains pâtissiers de l’imiter sans jamais égaler le goût unique et exceptionnel de la crème de la véritable Tarte Tropézienne.

Conscient du succès grandissant de sa recette, Alexandre Micka décide de la breveter en 1973.

Lorsqu’en 1985, Albert Dufrêne succède à Alexandre Micka, ce dernier lui remet la recette écrite à la main sur un fond de tarte en carton qui, depuis, est consignée dans une petite boîte en métal qui elle-même est rangée soigneusement dans un coffre. Pas plus de trois personnes ne connaissent la recette confidentielle qui à elle seule a construit la renommée de cette Maison.
A l’instar de son prédécesseur, avec lequel il partageait le goût pour des produits d’excellence, Albert Dufrêne a su préserver le secret de fabrication de La Tarte Tropézienne avec la même exigence de qualité.
Chaque jour, la crème de La Tarte Tropézienne est confectionnée dans la plus grande confidentialité dans le laboratoire de Cogolin. Un savoir-faire unique est nécessaire pour réaliser ce délicat mélange de deux crèmes différentes disposé ensuite au cœur d’une brioche moelleuse parsemée d’une pluie de grains de sucre croquants.

La crème de la vraie tropézienne est de couleur jaune, comme une crème pâtissière.

Tropézienne

Copyright : La Tarte Tropézienne Micka

Pour ce test j’ai sélectionné deux tartes tropézienne, celle de Tartes de Françoise et celle du pâtissier Brian Joyeux. Puis j’ai sélectionné 8 gourmandes et gourmands, dont un belge qui depuis 25 ans passe ses vacances à Saint-Tropez et connait bien la tarte tropézienne de Micka.

La Tropézienne de Tartes de Françoise, 8 à 10 parts, 22€, environ 1.3kg. Une crème blanchâtre, compacte, goûtant plus la crème au beurre que la crème pâtissière, peu de grains de sucre, je n’ai pas retrouvé le croquant habituel d’une vraie tropézienne, un peu trop sucrée de l’avis de tous. La brioche elle aussi compacte, on dirait plus une boule de Berlin compacte, non aérée. Une tarte sans plus.

Retour 2 jours plus tard chez Tartes de Françoise, histoire de voir si je suis tombé sur le mauvais cheval, explications du pâtissier sur place : en effet la crème contient bien de la crème au beurre. Et comme on le sait la crème au beurre durci au froid, et prends cet aspect blanc, un gâteau à la crème au beurre se conserve aussi mieux qu’une version avec uniquement de la crème pâtissière. Mais je ne suis pas fâché avec Tartes de Françoise, la preuve je suis reparti, après ces explications, avec une tarte pommes au sucre.

Tropézienne TropézienneTropézienne

Et je vous ai gardé le meilleur pour la fin, la tarte tropézienne de Mr Brian Joyeux, 10 personnes, 28€, environ 1.3kg et là je dois vous dire que nous étions encore plus nombreux pour tester cette tarte, et elle à fait l’unanimité, comme quoi c’est toujours bien de comparer deux produits portant le même nom.

Ici une belle brioche, bien aérée (voir 5ème photos ci-dessous), souple. Autant j’ai fait de belles tranches bien droites sur celle de Tartes de Françoise vu qu’elle était plus compacte, autant ici le moelleux de la tropézienne de Brian Joyeux est extraordinaire (et encore les mots ne sont pas assez forts). Vu qu’hier nous avions testé une tarte “passable” mes testeurs m’ont dit ce matin “une petite part s’il te plait Normann”, puis 3 minutes plus tard “encore une part Normann”. Et de l’avis du tropézien d’adoption “c’est la vraie tarte de Micka que j’ai goutté ce matin” 🙂

Cette tarte c’est la vraie tarte tropézienne comme on la connait en France, une bonne crème pâtissière avec ce petit gout de fleur d’oranger, des grains de sucre en nombre, cette tarte malgré le sucre, la crème…. n’est pas écœurante du tout.

Bref pâtissier c’est un métier, ce n’est pas parce qu’une tarte porte le nom de tropézienne que ç’en est forcément une. Bien sûr c’est plus cher. Oui et alors? Des bons produits coûtent cher, mieux vaut en manger moins souvent mais de meilleure qualité.

Je ne suis ni payé par Tartes de Françoise ni par Brian Joyeux, j’ai acheté comme une personne lambda mes deux tartes et les testeurs du jour sont des personnes sincères et honnêtes, j’ai caché les boites donc personne ne connaissait la provenance des tartes.

Alors faites moi plaisir, allez chez Brian Joyeux, prendre le vendredi une part de tarte tropézienne à 3.60€ ou passez commande 48h à l’avance pour une tarte de 4 à 6 ou 6 à 8 ou 10 à 12 parts. Et si vous avez le temps et l’envie, passez chez Tartes de Françoise pour comparer, et revenez ici même me donner votre ressenti.

Tropézienne Tropézienne Tropézienne Tropézienne Tropézienne

Les Tartes de Françoise : http://www.tartes.be
Pâtisserie Brian Joyeux : http://www.brianjoyeux.be

Mise a jour 28/06/2017
Suite à mon article, j’ai été contacté par un responsable des Tartes de Françoise, la tarte que j’ai présentée et testée précédemment n’était pas à la hauteur de la charte des Tartes de Françoise. Et le responsable de reconnaître “cette tarte tropézienne n’aurait pas du vous être servie je vous présente toutes nos excuses“.
Je trouve que c’est une bonne approche de la part d’un professionnel de reconnaître une erreur, un couac et de proposer une solution. La solution proposée : le remboursement pur et simple ou une nouvelle tarte. J’ai opté pour le point 2 : tester une autre tarte d’un autre point de vente.

Ce jour 28/06/2017, je me suis rendu au point de vente Uccle Vivier D’Oie pour prendre une nouvelle tarte, et j’ai entre temps relancer les invitations aux mêmes gourmands/testeurs. Il y avait des Belges, des français, des femmes et des hommes, un large panel.

Certes la tarte du jour est plus belle, plus moelleuse, la crème plus jaune.
Verdict des invités et le mien également : c’est mieux que la précédente, mais toujours cette crème au beurre qui fait qu’un petit morceau suffit faute d’écœurement.
J’ai aussi entendu ceci : on ne pas va dire que ce n’est pas mangeable, loin de là, mais ce n’est pas top.

Je tiens quand même à remercier Les Tartes de Françoise pour les efforts. Mais la tarte du pâtissier Brian Joyeux reste numéro un.

Les photos du jour, test numéro 2 : Les Tartes de Françoise

Tropézienne Tropézienne Tropézienne Tropézienne Tropézienne

Cet article n’est pas sponsorisé, les photos de cet article qui portent le ©Carnets de Normann (BXL5) ont été prises par son auteur. La mention : “Cet article n’est pas sponsorisé” signifie que je n’ai pas été invité, j’ai donc payé mon addition.

11 Comments

  1. Voilà sitôt dit sitôt fait. Nous avons été chercher 2 parts de tarte tropézienne chez Brian Joyeux ce vendredi matin. Quel bonheur, un régal : la brioche bien levée, bien dorée, croustillante et une crême parfaite toute en douceur.
    Là nous mettons 10/10. Aussi bonne que la meilleure à Saint Tropez ou que celles mangées à la Guitoune dans le temps à Port Grimaud. un seul mot me vient encore à la bouche BRAVO.

    PS le restant chez Brian est excellent également.

    1. Cher Louis,
      Je vous suis depuis le début sur votre Facebook, et je suis un FAN de la 1ere heure, chaque fois j’en ai l’eau à la bouche. Pour un pâtissier amateur retraité vous faites des merveilles.
      Voici ce que je vous propose:
      Vous faites une tarte tropézienne, je viens vous filmer chez vous, et je post ceci sur mon blog 🙂

      Qu’en pensez-vous?

      Normann

  2. Salut Normann
    Je ne connais pas Brian Joyeux, j’ai vu le site Internet, et maintenant me voici dans la situation de celui qui VEUX y aller.
    Amicalement
    Philippe

  3. Bonjour Monsieur Normann, je vois que vous restez malgré tout un gentleman dans vos articles… personnellement je ne mets plus les pieds chez Tartes Françoise qui n’a plus rien d’artisanal depuis des années. Votre comparatif ne m’etonne pas du tout. Ils ne sont plus capable de faire une vraie crème pâtissière dans leurs ateliers à la va vite. Tout cela a été racheté et nous ne sommes plus du tout sur les mêmes produits qu’il y a encore 10 ans. C’est vraiment dommage.

  4. Nous avons testé ce midi la tarte tropézienne de chez Françoise, c’est vrai que la recette est loin d’être la meilleure , mais en attendant celle de Brian Joyeux vendredi prochain, on s’est malgré tout régalé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.