Papabubble Brussels

Papabubble a été créé en 2004 à Barcelone avec l’objectif de proposer à ses clients des confiseries originales, à la fois modernes et artisanales.

Devant le succès rencontré, la marque s’est rapidement développée à l’international. Elle est aujourd’hui présente au travers de 35 boutiques dans 15 pays (Pays-Bas, Belgique, Portugal, Etats-Unis, Japon, Chine, Moyen-Orient …).
Les confiseries s’adressent tant aux particuliers qu’aux entreprises, avec des possibilités de personnalisation uniques.

L’idée n’est pas nouvelle puisqu’elle nous vient tout droit d’Angleterre. Là-bas on les appelle Brighton Rock.

Papabubble est présent à Bruxelles depuis décembre 2011 à l’initiative de Sophie & Silvana, deux amies formées en Espagne à la fabrication des confiseries. Elles ont ensuite formé Julien qui est venu renforcer l’équipe.

C’est donc juste en face du 36 quai des Orfèvres Belge (la grande station de police de Bruxelles), à deux pas de la Grand Place, que l’on retrouve ce merveilleux magasin, pendant 2H on retombe en enfance.

Vidéo réalisée par Les Carnets de Normann

Papabubble Papabubble Papabubble

Papabubble

Papabubble

Au mur, toutes les personnalisations faites ces derniers jours.

Papabubble

Sophie m’a donné rendez-vous à 15H, pour la fabrication d’un grand bonbon pour un mariage. Dix kilos de sucrerie pour les futurs mariés qui ont choisi un bonbon à leurs prénoms Gaëlle et Alex séparés par un cœur rose (c’est beau l’amour).

Papabubble

Comme il est impossible de savoir exactement quand le sucre arrivera à température, c’est finalement à 16H que la fabrication a commencé. Du sucre, du glucose et des arômes naturels (framboises aujourd’hui), beaucoup de surveillance, et un certain tour de main. Les matières premières des bonbons Papabubble Brussels proviennent de Belgique, et leurs couleurs sont naturelles.

Papabubble Papabubble

Papabubble

Il faut être deux pour travailler les confiseries, car tout doit aller vite, très vite, lorsque le bonbon devient dur il ne sera alors plus possible de le façonner. Pendant 2h j’ai observé Sophie et Julien dans un ballet réglé comme du papier à musique.

Une fois le sucre à température (secrète me dit Julien 🙂 ) il est versé dans un moule rectangulaire, sur une première table.

Papabubble

On y ajoutera des colorants naturels, en fonction du bonbon à confectionner, ici “du rouge, du blanc, du noir”, le jaune lui c’est la couleur naturelle du sucre une fois arrivé à température.

Papabubble Papabubble

On mélange énergiquement, et on repartit les couleurs en fonction de la quantité désirée.

Papabubble Papabubble

Il faut ensuite travailler, tirer, couper, étirer… à la force des bras.

Papabubble Papabubble

Vient ensuite la confection de chaque lettre. Au début on se dit “comment un grand A ou un grand X comme celui-ci va-t-il donner de si petites lettres qui tiendront sur un bonbon d’un demi centimètre carré.

Papabubble Papabubble Papabubble Papabubble

Tout est dans l’étirement 🙂

Papabubble

Papabubble

Une fois les lettres terminées, on passe au cœur.

Papabubble

Puis on assemble chaque lettre ainsi confectionnée, l’une sur l’autre pour former un parfait cylindre.

Papabubble Papabubble Papabubble

Il faut alors étirer cet énorme cylindre à la force des bras, jusqu’à atteindre la taille du bonbon.

Papabubble

Vient alors la découpe manuelle en tronçons de + ou – 30 cm, qu’il faudra sans cesse rouler afin qu’ils gardent leurs formes cylindriques. Car lorsqu’on les laisse trop longtemps sans les faire rouler, ils ont tendance à s’aplatir.

Papabubble Papabubble

Vient ensuite la découpe des bonbons, un par un.

Papabubble Papabubble

Et voici le bonbon de Gaëlle et Alex

Papabubble

Pendant plus de deux heures, Sophie et Julien ont préparé 10kg de bonbons, servi plus de 20 clients, répondu aux questions posées par les touristes, tantôt en Français tantôt en Anglais, posé pour les photos …., et ce toujours avec le sourire.

Alors un grand merci à ces artistes confiseurs.

Papabubble

Plus de photos ici
Vidéo faite ce jour

Papabubble Bruxelles
Addresse: Rue du Marché au Charbon 13, 1000 Bruxelles.
Tel: +32 2 324 96 41
ouvert du mardi au samedi de 10:00 à 19:00 dimanche et jours fériés de 12:00 à 17:00

Les photos de cet article qui portent le ©Carnets de Normann (BXL5) ont été prises par son auteur.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.