Orquesta Silbando

Rien à voir avec la cuisine, mais je tiens à partager ici même ma rencontre ce samedi 25 Avril, avec Orquesta Silbando lors du Brussels Tango Festival.

Le tango je connaissais (de loin), certes j’ai beaucoup écouté Gotan Project avec le célèbre “La Revancha del Tango” ou encore “Milonga de Amor”  mais assister à une soirée dédiée à cette danse langoureuse, c’était une première.

Ma grande surprise a été l’engouement du public, allant de 20 à 77 ans. Des robes toutes plus belles les une que les autres, des danseurs et danseuses tous sur leur 31.

Remerciements:

  • Mon ami Christian Fabris (professeur de Tango et Photographe) pour sa précieuse aide à la réalisation de ses photos. 
  • Peter Forret (professeur à Be-tango ART et Photographe à Tango Paparazzo) pour m’avoir invité.

Et c’est la que j’ai pu rencontrer l’orchestre Orquesta Silbando.
Brussels Tango Festival - 041

“Un peps incroyable et communicatif insufflant une ambiance festive dans la milonga où ils jouent, et où il est impossible de rester assis ! Sauf, sciemment, au pied de la scène pour s’imprégner de leur style et de leur entrain.

La Orquesta Típica Silbando est née en 2010, de la rencontre de sept jeunes musiciens de diverses nationalités (française, espagnole, argentine, chilienne, anglaise), tous issus du monde du Tango Argentin, et ayant pour projet commun de promouvoir la musique de bal et les styles des grands maîtres.

Basé à Paris, Silbando s’y produit régulièrement (la milonga Le Parloir, la milonga El Corazón des Abbesses, le Studio de l’Ermitage, la Bellevilloise, etc…), ainsi que dans le reste de la France (Pau, Toulouse, Tarbes, Rouen, Le Havre, Menton, Nice, Nîmes, Limoges, Caen, Nantes, etc…), et en Europe (Pays-Bas, Allemagne, Luxembourg, Suisse, Italie, Angleterre, etc…).

Les musiciens qui composent cet orchestre:

Piano, direction et arrangements : Chloë Pfeiffer
Orchestratrice et arrangeuse, elle ne limite pas son intérêt au répertoire de tango argentin. Elle a notamment écrit des arrangements pour des musiciens de l’Orchestre du Capitole de Toulouse, pour Radio Classic et la maîtrise de Radio France, pour le chœur d’enfants toulousain “la Lauzetta” avec lequel elle a enregistré 2 contes musicaux, etc…

 

Contrebasse : Lucas Eubel-Frontini
Lucas Eubel-Frontini est né en Argentine, fils d’une chanteuse de Jazz et d’un mélomane pianiste amateur.
Actuellement Lucas est boursier au “Conservatoire de Musique et de Danse Trinity Laban” à Londres.

 

Bandonéons : Lysandre Donoso
Né en 1990 de père chilien et de mère française, Lysandre Donoso commence à 6 ans son premier instrument, le violon, au Conservatoire de Lyon.
Il ne se limite pas à l’univers du tango. Il a accompagné pendant 2 ans une oeuvre théâtrale sur la vie de Frida Kahlo avec la compagnie Art Toupan. Il s’est aussi produit dans deux opéras de Kurt Weill et Bertolt Brecht : “Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny” avec l’orchestre du Capitole de Toulouse, et “L’Opéra de quat’sous” au Théâtre Déjazet à Paris.

 

Violons : Mathias Naon
Né à Paris en 1988 de parents argentins, Mathias Naon débute ses études musicales dans la ville de Cachan par l’étude du violon et de l’harmonie, puis poursuit sa formation au Conservatoire à Rayonnement Régional de Versailles.
Depuis mars 2010, Mathias Naon est co-directeur du Sinfonia Pop Orchestra, orchestre de jeunes musiciens consacré à la musique de films.

 

Violons : Aurélie Gallois
Aurélie débute le violon à l’âge de 5 ans avec Eliane VAVASSEUR. Elle obtient différents 1ers prix aux concours (Bellan, Nérini, UFAM,…) ainsi que son 1er Prix de violon et de musique de chambre à l’unanimité (2003) au conservatoire.
Après 5 années au sein du Quatuor à cordes de l’ Armée de Terre, Aurélie décide de quitter ce poste pour se vouer totalement au Tango, à la Musique Ancienne et la Musique Celtique, et rencontre en 2011 le Guitariste de Flamenco NICO “DUQUE” avec lequel elle s’initie à cette culture…

 

Bandonéons : Carmela Delgado
Carmela Delgado, franco-espagnole, est née en 1991 à Paris de parents musiciens. Elle débute le bandonéon diatonique à 8 ans au Conservatoire de Gennevilliers. C’est lorsqu’elle atteint l’âge de 12 ans que Juan José Mossalini, bandonéoniste internationalement reconnu.
Depuis 2010 Carmela évolue au sein de divers orchestres, avec qui elle a l’occasion de jouer à Paris et en tournée : ” Le Grand Orchestre” de Juan-Jose Mosalini en Sardaigne, à Vienne et en Italie, “Lineatigre” (orchestre typique) à Tanger (maroc).

 

Violons : Romain de Mesmay
Après une formation classique au Conservatoire Régional de Versailles et l’obtention d’un premier prix de violon, Romain de Mesmay se consacre à la musique de chambre et se produit régulièrement en quatuor à cordes.
En 2011, il rencontre les musiciens de l’Orquesta Silbando lors du festival de tango de Tarbes. Il fait désormais partie intégrante de cet orchestre.

 

Chant : Sebastián Rossi
Sebastián Rossi est comédien, musicien et chanteur de Tango. Originaire de la Patagonie, il a fait ses études à Buenos Aires au Conservatoire d’Art Dramatique.
n 2012 il constitue un duo de guitares avec Tomás Bordalejo, qui parcourt tous les styles du riche répertoire de milongas, valses et tangos Argentins (instrumentaux et chantés). En Septembre 2013 il enregistre dans le premier disque solo de Rudi Flores, qui sortira au mois d’Avril 2015.

 

Et enfin quelques photos du groupe

 

Site Web de l’orchestre

Et quelques photos des danseurs professionnels de la soirée.

Les photos de cet article portent le ©Carnets de Normann, et ont été prises par son auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.