Restaurant le Clos des Récollets

A l’image de Durbuy, la plus petite ville du monde où il se niche, le restaurant le Clos des Récollets fait partie de ces adresses presque confidentielles où il fait bon vivre.

Durbuy c’est tout d’abord une ville francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Luxembourg. Durbuy est considérée comme étant “la plus petite ville du monde” : ce slogan touristique fait référence à une charte de franchises octroyée par le roi Jean de Bohème, comte de Luxembourg, qui donne en 1331 le statut de ville à la cité des bords de l’Ourthe. La vieille ville de Durbuy proprement dite ne compte toujours aujourd’hui qu’environ 400 habitants.

Et parmi ceux-ci depuis plus de 16 ans un chef passionné et sa compagne y tiennent tables et chambres à disposition des touristes et amateurs de gastronomie mais aussi, de plus en plus, des habitués.  Et c’est justement Angélique et Frédéric Bruneel qui m’ont accueilli chaleureusement  en cette fin novembre.

Restaurant le Clos des Récollets - 040

De l’école hôtelière de Tournai en passant notamment par le Sea Grill d’Yves Matagne, Frédéric Bruneel est arrivé à Durbuy en 2000. Il a fait ses premières armes au sein même de la maison qu’il allait ensuite reprendre s’y installer définitivement avec son épouse.

Une petite visite de la “ville” en ce premier jour du marché de Noël, pour m’apercevoir, et découvrir que cette ville est pleine d’atouts et possède un charme fou.

Restaurant le Clos des Récollets - 005Restaurant le Clos des Récollets - 034 Restaurant le Clos des Récollets - 029

On accède au restaurant le Clos des Récollets, qui se trouve dans la veille ville, à pied, mais rassurez-vous les parkings ne sont pas loin. Une grande bâtisse de pierres, avec une entrée pour le restaurant et une autre pour l’hôtel.

Restaurant le Clos des Récollets - 009Restaurant le Clos des Récollets - 008Restaurant le Clos des Récollets - 035le-clos-des-recollets-044

A l’intérieur du restaurant le Clos des Récollets on privilégie le blanc, le bois et la pierre. Et surtout l’ambiance familiale puisque Frédéric travaille avec son épouse. Bref, très vite, vous vous sentez à l’aise.

Le restaurant de 40 couverts est chaleureux sans rien d’ostentatoire.

Restaurant le Clos des Récollets - 015 Restaurant le Clos des Récollets - 017 Restaurant le Clos des Récollets - 018 Restaurant le Clos des Récollets - 019 Restaurant le Clos des Récollets - 020

Le restaurant le Clos des Récollets et son hôtel ont vu le jour au siècle dernier mais ont littéralement acquis leurs lettres de noblesses gourmandes sous l’impulsion du chef propriétaire Frédéric Bruneel. Cette ancienne ferme qui a emprunté son nom aux moines de Durbuy et entre temps transformée en hôtel-restaurant, allait vivre une nouvelle histoire.

Quelques temps plus tard, Frédéric et Angélique attendent leur premier enfant. Une raison de plus pour Frédéric de convaincre celle qui partage sa vie, photographe de formation, de l’assister à l’hôtel. “Ce sera plus facile, tu verras” sourit-il encore en pensant à cette phrase qu’il déclamait, la bouche en cœur, afin de convaincre Angélique qui, ayant multiplié les jobs dans l’horeca en étant étudiante, avait dit “plus jamais”. 16 ans et deux enfants plus tard, elle est toujours là, à ses côtés, pour accueillir les clients désireux de profiter de l’une des 8 chambres douillettes que l’hôtel propose.

Restaurant le Clos des Récollets - 046 Restaurant le Clos des Récollets - 047 Restaurant le Clos des Récollets - 049 Restaurant le Clos des Récollets - 052 Restaurant le Clos des Récollets - 051le-clos-des-recollets-045

Le chef propose une cuisine simple mais goûteuse. S’il affectionne particulièrement les crustacés et surtout le gibier dont la région est riche, il n’en oublie pas moins les légumes et autres couleurs dans l’assiette. “Car le goût est multiple et dépend de tous ces ingrédients” assène-t-il.

L’agréable petite salle, doublée pour les groupes de la salle de déjeuner, s’enrichit d’une jolie terrasse ombragée pouvant accueillir jusqu’à 40 couverts sur une petite place piétonnière qui n’est pas sans rappeler les petits villages provençaux. Sauf que bien sur en ce mois de novembre nous n’avons pas pu profiter de tout ceci.

Après des amuse-bouches en suffisance, nous avions le choix entre trois menus (en plus de la carte). La carte et les menus qui changent 5 fois par an : L’équipe du Clos des Récollets est composée de 8 personnes, dont Fabrice, en qui vous pouvez faire entièrement confiance pour le service et les vins. Il est discret mais efficace, il surveille votre table sans que vous vous en rendiez compte.

Nous avons choisi le menu Gourmand à 62€.
– Gâteau de tourteau, crème d’avocat, pomme verte, sabayon de yuzu.
Le yuzu c’est cet agrume acide, originaire de l’est de l’Asie, que l’on retrouve de plus en plus dans la cuisine actuelle. Celui-ci donne un parfum incomparable que j’aime beaucoup.

– Noix de St Jacques, chicons caramélisés, beurre au citron, caramel d’orange et gingembre.
Un joli mélange, qui se marie parfaitement avec les noix de St Jacques.

– Filet de biche, pommes et airelles, légumes d’hiver, sauce poivrade à la façon du chef.
Nous sommes en automne et nous sommes aussi en Ardennes, alors il faut absolument goûter au gibier. Cuisson parfaite, saignante, les pommes cuites et airelles qui donnent ce côté sucré, le tout servi avec des légumes et quelque chose que j’apprécie grandement “le gratin dauphinois”. Subtile mélange et parfaite composition.

– Variation de nougat, biscuit amande et pignons de pin, citron mariné et kalamansi, sorbet Mojito.
Tout à fait excellent.

Nous avons passé commande d’un unique vin, un Bergerac moelleux de 2008, du domaine de Coutancie. Un vin aux parfums floraux, d’une belle finesse. Un vin qui peut être pris à l’apéritif mais qui peut également accompagner des desserts et foies gras, ou comme nous, accompagner tout un repas de l’entrée au dessert.

Apres ce repas, j’ai salué le chef, mais devinez quoi? En bon ambassadeur de sa ville, il a souhaité (le service étant terminé) me faire visiter une partie de Durbuy et surtout un point de vue unique, qu’il a découvert lors de ballades avec son chien. Et nous voilà partis, nous emmitouflés, lui en simple veste de cuisine manches retroussées, dans les bois, pour une ascension que je ne suis pas prêt d’oublier car je ne suis pas sportif du tout 🙂

Restaurant le Clos des Récollets - 054 Restaurant le Clos des Récollets - 055 Restaurant le Clos des Récollets - 056

Cette vue panoramique valait je pense cette petite souffrance personnelle 🙂 C’est ça l’hospitalité Ardennaise, on ne vous laisse pas partir le ventre creux, et on est fier de vous montrer sa région.

Le service est tip top le personnel fort sympathique, tout au long du repas on est venu demander si tout allait bien, resservir le pain. Des petites attention fortement appréciées.

Je pense que le Gault & Millau a également apprécié puisqu’il a donné la note de 14/20. Michelin quant à lui a décerné un BIB Gourmand au restaurant le Clos des Récollets.

le-clos-des-recollets-038

www.closdesrecollets.be Rue de la Prévôté, 9. 6940 Durbuy. Téléphone : +3286212969
Le restaurant est fermé le mardi et le mercredi.

 

Cet article est sponsorisé (signifie que j’ai été invité), les photos de cet article qui portent le ©Carnets de Normann (BXL5) ont été prises par son auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.