Petrossian Bruxelles

Aujourd’hui j’ai rendu visite à Petrossian Bruxelles, un joli magasin situé dans un quartier tranquille d’Uccle. C’est Dimitri Bourrigault qui me reçoit. Il a fallu quelques minutes pour que l’homme à l’allure hyper sérieuse et professionnelle brise la glace (la glace sur laquelle repose le caviar 🙂 ) et que je découvre une personne fort sympathique, avec une pointe d’humour.

Petrossian - 014

Dimitri travaille depuis plus de quinze années pour Petrossian, après Paris et New York il décide de vivre une vie plus calme à Bruxelles. Il ouvre il y a un peu plus de deux ans ce magnifique magasin aux couleurs de la marque.

Petrossian - 001Petrossian - 010 Petrossian - 020

L’histoire de Petrossian est peu banale.

C’est dans les années 20 que deux frères d’origine arménienne, Melkoum et Mouchegh Petrossian, initièrent Paris à la magie du caviar, et fondèrent la société des Caviar Petrossian, qui est à présent le premier acheteur de caviar au monde.

Ils sont les premiers à initier Paris à la magie du caviar Malossol. Une idée avant-gardiste pour un produit fort méconnu, qu’ils se sont efforcé d’expliquer et de faire aimer.

La légende Petrossian ne faisait que commencer. Au début, il y avait uniquement le caviar, puis dès les années 30 vinrent le saumon fumé, puis le Maviar et le crabe royal, tous méticuleusement préparés pour le plaisir renouvelé des gastronomes les plus prestigieux.

La fameuse boite bleue est l’emblème de la marque.

Petrossian - 026Petrossian - 019

Le savoir-faire de Petrossian ne s’arrête pas au caviar.

C’est l’un des premiers en France à fumer lui-même ses poissons dans les années 30, Petrossian poursuit la tradition dans ses propres ateliers de fumaison. La particularité d’un saumon fumé Petrossian réside non seulement dans le choix de la matière première, mais surtout dans le savoir-faire qui fait la différence.

Les poissons sont reçus entiers, découpés et filetés entièrement à la main. Du gros sel sec est déposé sur les poissons à la main. Ce sel a la caractéristique d’éliminer l’excès de gras du poisson, ainsi que le surplus d’eau.

Petrossian - 022 Petrossian - 024

Voici plus de 400 ans, le thé faisait son apparition parmi les boissons traditionnelles russes telles que le sbiten (hydromel bu chaud) ou le kvas (bière de pain) et devenait dès le 19e siècle la boisson nationale.

Le thé à la russe classique est donc un thé noir et très fort, très amer. C’est pourquoi il est rarement servi “nature” mais sucré et parfumé selon les recettes familiales et les préférences personnelles :

Miel, citron, bergamote et autres agrumes apportent leur acidité pour neutraliser les tanins, plantes aromatiques telles que menthe ou feuilles de cassis, baies de fruits rouges, etc. tous ces ingrédients infusent dans la théière avec le thé.

Petrossian - 013

Que boire avec du Caviar si ce n’est de la Vodka. Petrossian a rassemblé autour de lui de nombreux experts afin d’élaborer une vodka de prestige de grand caractère. Voluptueuse et fruitée elle accompagne à merveille les poissons fumés ou le caviar, bien sûr.

La vodka Petrossian Premium est à la vodka ce que le Beluga est au caviar.

Petrossian - 018

Revenons au caviar, chaque espèce d’esturgeon possède ses caractéristiques de goût, de taille d’oeufs, et de texture. Le plus connu, le plus cher c’est bien sûr le Beluga,compter quand même 300€ les 30gr.

Mais on trouve du caviar à partir de 54€ les 30gr.

Caviar est un mot d’origine iranienne, il signifie œuf en persan ancien.

La gauche caviar désigne des gens qui ont un train de vie largement supérieur à celui des couches populaires dont ils se prétendent solidaires 🙂
“expression française apparue après l’élection de F Mitterrand”

Si vous décidez de mettre du caviar sur votre menu, choisissez bien vos amis pour vous mettre à l’abri de réflexions du genre :
– C’est cher, trop cher, pour ce que c’est !
Ou bien :
– Moi je préfère les œufs de lumps…

Ensuite, point n’est besoin de prévoir une louche pour chacun des convives. 30 gr sont largement suffisant pour satisfaire les appétits et la curiosité tant ce met est riche et parfumé.
Sortez-le du frigo 15 minutes avant. Mettez-le sur un lit, un écrin de glace et si la vodka est bonne…
Dimitri m’explique qu’il faut complètement bannir les cuillères en argent du service. L’argent qui, c’est étonnant, oxyde le caviar doit être remplacé par l’ivoire ou la corne ou même par le bois.

Petrossian - 017Petrossian - 021

Grace à Dimitri j’ai donc pu goûter au saumon, mais aussi au Maviar. Ce tarama est une spécialité, Il est réalisé sur place, sans aucun conservateur, à partir de poches entières d’oeufs de cabillaud fumés. Placée sur des biscuits croquant au seigle, c’est délicieux. Le tout accompagné d’un petit verre de Vodka glacée bien évidement.

Promis à Noel je casse la tirelire et je m’offre 30gr de caviar 🙂

Petrossian - 006

Un grand merci à Dimitri pour la visite et toutes les explications.
Petrossian Bruxelles
Address: Rue Vanderkindere Straat 418, 1180 Ukkel
Téléphone:+3223443990
Du mardi au Vendredi de 10H à 18H30, le samedi de 9H30 à 18H30

Les photos de cet article qui portent le ©Carnets de Normann (BXL5) ont été prises par son auteur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.